Dès 14 ans

320 € TTC

TOUT INCLUS, SANS SURPRISE.

Ce qu’il faut savoir :
À compter de sa date de délivrance, la validité de la catégorie AM est de 15 ans.

L’élève doit produire l’attestation d’assurance pour la journée afin de couvrir les risques pendant la formation

Permis AM Voiturette

(Validité de 6 mois à compter du jour de la souscription)

LA FORMATION COMPREND :

Frais de dossier (d’enregistrement /d’inscription), sans oublier l’attestation d’assurance

2 leçons théoriques, (code en salle)

5 leçons pratiques : 2 heures hors circulation et 3 heures en circulation

Deux heures de conduite sur le véhicule de l’auto école pour apprendre:

♦ La manipulation du volant

♦ La communication avec les autres (appel lumineux, klaxon, clignotants etc.)

♦ L’utilisation des commandes (feux, essuies glaces, ventilation etc.)

♦ Le placement sur la chaussée (ligne droite, simple courbe, virages, dégagement rapide des intersections, rond point etc.)

♦ Le dosage du frein et l’accélérateur (démarrage/arrêt )

♦ Mise en pratique en agglomération/hors agglomération

Dés que l’élève est capable de réaliser la succession d’exercices on passe directement sur le véhicule de l’élève (attestation d’assurance obligatoire m’autorisant à dispenser le cours),

Avec les trois heures de cours restantes mise en pratique des exercices et consignes vu sur le véhicule de l’auto école

♦ Ville, routes, rond point, trajets habituels (lycée, maison, etc..)

Le permis AM (voiturette est désormais obligatoire pour conduire certains types de véhicules légers à partir de 14 ans.

  • les cyclomoteurs de maximum 50 cm3 ou de 4 kW de puissance ;
  • les quadricycles d’une puissance inférieure à 4 kW.

A compter de sa date de délivrance, la validité de la catégorie AM est de 15 ans

Bon à savoir : ce permis n’entre pas dans le régime des permis à points, vous n’êtes cependant pas à l’abri de sanction si vous enfreignez la loi.

 

Brevet de Sécurité Routière et permis AM voiturette

Instauré en 1997, le Brevet de Sécurité Routière (BSR) était déjà obligatoire pour conduire des quadricycles ou des cyclomoteurs d’une puissance maximale de 4 kW.

Cependant, dans le cadre de la réforme du permis de conduire de janvier 2013, le BSR correspond désormais à la catégorie AM du permis de conduire.

Donc, depuis le 19 janvier 2013, le seul BSR ne suffit plus pour conduire les voitures dites sans permis ou les cyclomoteurs légers, sous peine de recevoir une amende. Il faut désormais faire une demande d’obtention du permis de conduire avec la catégorie AM auprès de la préfecture du département où la formation a été suivie.

A qui s’adresse le permis AM pour voiturette ?

Il est obligatoire pour :

  • tous les jeunes atteignant 14 ans pour les cyclomoteurs ou pour les quadricycles ;
  • pour toute personne souhaitant dorénavant conduire cette catégorie de véhicule et qui n’est ni détentrice d’un BSR no d’un permis B ou B1.

Pour les autres conducteurs, le BSR est obligatoire pour toutes les personnes nées à compter du 1er janvier 1988 pour conduire un cyclomoteur ou un quadricycle.

Le possesseur d’un permis de conduire (permis B) ou d’un titre équivalent délivré dans un des pays de l’Espace Economique Européen peut également conduire ces véhicules.

A noter : les personnes nées avant le 31 décembre 1987 peuvent conduire des cyclomoteurs ou des quadricycles sans besoin ni de pièces particulière ni de permis de conduire.

Retirer son permis AM pour voiturette

A l’issue de la formation pratique, le candidat reçoit une attestation de suivi de formation et une copie est transmise à la préfecture dont le centre de formation dépend.

Le candidat doit alors faire la demande de son permis de conduire catégorie AM pour pouvoir conduire son cyclomoteur ou son quadricycles. Il doit alors envoyer un dossier comprenant :

  • l’attestation du suivi de la formation BSR ;
  • un justificatif d’identité ;
  • les formulaires cerfa n° 14866*01 et n°14948*01, remplis et signés par le candidat ou s’il est mineur, une personne détenant l’autorité parentale ;
  • 2 photos d’identité ;
  • pour les jeunes de nationalité française et âgés de 16 à 18 ans : l’attestation de recensement ou du certificat de participation à la journée défense ou citoyenneté (JDC) ou une attestation d’exemption ;
  • pour les candidats de nationalité française, de plus de 18 ans et de moins de 26 ans : la copie du certificat de participation à la JDC ou à la JAPD, l’attestation d’exemption ou l’attestation provisoire d’instance de convocation.

Bon à savoir : pour conduire des véhicules plus importants, mais qui ne demandent toujours pas le traditionnel permis B, il existe également le permis B1 qui permet de conduire des voiturettes ou des cyclomoteurs d’une puissance de 15 kW maximum.